Le Télescope histoire , principe et utilisation

Le Réseau des Astronomes Amateurs du Maroc , l’Université Al Akhawayn en collaboration avec le Lycée 0ued-eddahab Tiflet organisant une rencontre sur l’Astronomie sous le thème: Le Télescope histoire , principe et utilisation le samedi 18 octobre 2014 de 10h à 12h.

Conférences programmées:

– World Telescopes: Probing the Mysteries of the Universe- Dr Hassane Darhmaoui

Hassan Talibi-الفلك في حياتنا اليومية

– Fonctionnement et composants d’un Télescope – Hicham Bouzekri

– Etude des cratères de la Lune avec SalsaJ– Hassan Bourhrous

– Je veux trouver mon Etoile ! – Zakaria Belhaj

Publicités

3ème Festival d’Astronomie d’Ifrane : L’astronomie dans la culture populaire

Du 4 au 7 septembre 2014, se déroulera à Ifrane, la 3ème édition du Festival d’Astronomie d’Ifrane sous le thème «L’astronomie dans la culture populaire». Cette manifestation est l’occasion pour les habitants d’Ifrane et ses estivants pour apprécier les sciences de l’espace dans un conteste conviviale aux côtés de plus de 20 astronomes professionnels et amateurs. 

Au menu un programme riche et diversifié qui comprend des conférences, des rencontres-débats et des échanges entre le public et les astronomes,  afin de familiariser le grand public avec l’astronomie, ainsi que des thématiques sur l’exploration du système solaire, l’astronomie pour les enfants, les constellations, la mesure du temps, des nuits d’observation et de découverte du ciel, des compétitions, et des projections de vidéos artistiques sur l’astronomie et l’art.

Le festival rassemble 3 événements distincts :

  • Le grand concours d’astronomie pour enfants (le 4 septembre)
  • Le 3ème festival d’astronomie (du 4 au 6 septembre)
  • La formation Galilée sur les techniques d’enseignement d’astronomie (du 5 au 7 septembre) 

Les temps forts du festival:

  • Projection de 4 nouvelles vidéos artistiques sur « Astronomie – Arts –  Paysage » de l’atelier « Design of the Universe » d’Italie.
  • Deux matinées astro pour enfants.
  • Des ateliers astro en plein air pour les jeunes
  • Les nuits des étoiles

« Lors de ce festival, une vingtaine d’astronomes professionnels et amateurs vont partager leurs connaissances en astronomie avec le grand public et faire valoir cette thématique dans notre culture populaire. Par la même occasion le festival rendra hommage au  professeur Samir Kadiri, astrophysicien et professeur de physique à la faculté des sciences de Rabat, l’un des pionniers de l’astronomie moderne du Maroc, qui est également directeur de l’observatoire Ribat Al Fath et président du réseau marocain pour l’éducation et la culture scientifique….» a déclaré Monsieur Hassane Darhmaoui, directeur du Festival et professeur à l’Université Al Akhawayn 

A propos du festival d’astronomie d’Ifrane

Initié en 2012 par le club d’astronomie de l’université Al Akhawayn, le Festival d’Astronomie d’Ifrane est une manifestation annuelle, populaire et scientifique autour du ciel et des astres qui réunit le grand public, les curieux et passionnés de l’astronomie, ainsi que des astronomes professionnels et amateurs. 

Les objectives de cette manifestations sont :

-La vulgarisation des sciences de l’espace auprès des enfants et du grand public

-Motiver les jeunes pour les sciences et technologies

-Œuvrer pour une meilleure intégration de l’enseignement de l’astronomie dans le curriculum marocain.

– Sensibiliser le public sur l’importance de la protection du ciel nocturne marocain contre la pollution lumineuse. 

A l’initiative de l’Université Al Akhawayn, ce festival se veut donc une plateforme pour les jeunes et grand public où la culture scientifique est source de divertissement et d’enrichissement, et une découverte du Monde.

Le festival de cette année est organisé par l’Université Al Akhawayn à Ifrane en partenariat avec la préfecture d’Ifrane, le Réseau des Astronomes Amateurs du Maroc (RAAM), le programme UNAWE Maroc, l’association d’astronomie de Casablanca et l’association CITI pour la promotion des technologies innovantes dans l’enseignement des sciences. 

Thèmes des festivals précédents:

 1ère édition en 2012 « Découvrez la beauté du ciel du Moyen Atlas »

2ème édition en 2013  « l’Astronomie, Patrimoine Humain »

unnamed

A propos de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane

L’Université Al Akhawayn à Ifrane est une université marocaine publique, autonome, à but non lucratif, mixte, engagée à former les futures élites citoyennes, du Maroc et d’ailleurs à travers un curriculum «Liberal arts» en langue anglaise orienté vers l’international, et basé sur le système éducatif Américain. L’Université vise la promotion du développement national et international à travers la recherche scientifique et les programmes académiques, y compris la formation continue et la formation des cadres ; adhère aux plus hautes normes académiques et éthiques, et défend les valeurs de justice et de responsabilité sociale. Pour plus d’informations, visitez  le site: http://www.aui.ma/

A propos du club d’astronomie de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane

Le Club d’astronomie de l’Université al Akhawayn est un club d’étudiants qui a pour objectif d’introduire l’astronomie comme domaine scientifique au niveau régional. Ces membres organisent plusieurs conférences, présentations, ateliers et sessions d’observation du ciel grâce au télescope. Par ailleurs, le club participe à plusieurs activités internationales et à des projets dans la région du Moyen Atlas et dans l’ensemble du Royaume.
Les membres du club ont réussi à découvrir plusieurs astéroïdes durant maintes éditions de la campagne de l’IASC (International Asteroid Search Campaign), et ont contribué au projet de construction du premier observatoire robotique du Maroc à l’université Al Akhawayn.

Campagne de vulgarisation des sciences de l’espace sous le thème

« A la découverte du système solaire« 

Mai -Septembre 2014

L’Université Al Akhawayn et le programme  « UNIVERSE AWARENESS MAROC (UNAWE-Maroc » en partenariat avec l’Association Casablancaise d’Astronomie  lancent une campagne de vulgarisation des sciences de l’espace  au profit de 10000 élèves dans différentes régions du royaume durant les mois  de Mai et Juin 2014  sous le thème

« A la découverte du système solaire« .

DSCN9159

Depuis le lancement officiel du programme UNAWE-Maroc à l’université Al Akhawayn en 2011, plus de 10 000 élèves du primaire et collégiens de plusieurs régions du royaume ont pu participer aux diverses activités organisés (ateliers, concours nationaux sur l’astronomie, et le festival d’astronomie d’Ifrane) et ont eu ainsi l’opportunité de se familiariser avec les notions de base en astronomie : le ciel nocturne, les planètes, les étoiles et la connaissance de l’Univers en général.

Profitant de cet élan les organisateurs du programme ont décidé de donner une nouvelle impulsion à leurs actions de vulgarisation scientifique et de lancer une campagne d’introduction à l’astronomie sous le thème  » A la découverte du système solaire« , durant les mois de mai et juin 2014, avec comme objectifs de faire bénéficier plus de 10 000 élèves.

DSCN9165

Cette action de grande envergure permettra de mobiliser un nombre important d’élèves du primaire et du collège dans différentes villes du royaume, et de les faire bénéficier d’un atelier pratique portant sur la présentation générale du système solaire, des différents astres le composant et de la mise en relief de la position unique de notre planète Terre, berceau de la vie, dans notre jardin cosmique.   C’est un effort pour élargir l’esprit des enfants, éveiller leur curiosité pour la science et stimuler chez eux l’esprit de citoyenneté globale et de tolérance.

Une quatorzième lune pour Neptune

Planète la plus éloignée du Soleil, Neptune compte désormais quatorze lunes connues. La «petite dernière» de 19 km de large (immatriculée S/2004 N1) a été découverte par l’astronome américain Marc Showalter avec le télescope spatial Hubble.

neptune-lunes_-_copie

Depuis que Pluton a été déclassée en planète naine en 2006, Neptune est officiellement devenue la planète à part entière la plus éloignée du Soleil : elle est en effet 30 fois plus éloignée de l’astre du jour que la Terre.
La seule fois où la géante gazeuse de 50.000 km de diamètre a été survolée par une sonde spatiale remonte à 1989 lorsque Voyager 2 passa au plus près d’elle le 25 août. La quatorzième lune de Neptune dont la découverte a été annoncée le 15 juillet est si petite qu’elle avait même échappé aux caméras de cette sonde de la NASA voici 24 ans. C’est l’astronome américain Marc Showalter du SETI Institute qui a repéré la petite lune de 19 km de large en utilisant le télescope spatial Hubble. Une précision : Showalter n’a pas demandé de nouveaux clichés avec le célèbre observatoire orbital pour débusquer le plus petit des satellites naturels de la géante gazeuse, il a travaillé à partir de 150 précédentes images réalisées de 2004 à 2009. Il a alors remarqué que cette lune se déplaçait tellement vite (elle tourne autour de Neptune en 23 heures) qu’elle n’apparaissait pas comme un point faiblement lumineux, mais comme une petite trace. En retravaillant les clichés bruts d’Hubble, l’astronome a pu faire ressortir la lune tel un point et en a même retrouvé la trace sur des images remontant jusqu’à 2004, d’où le nom provisoire qui a été attribué à cet astre :  S/2004 N1.

orbites-neptune_-_copie

Source : http://www.enjoyspace.com

APOD – 14 Juin 2013

Sh2-115EastSnyderScaled900

Sharpless 115 se trouve juste au nord-ouest de Deneb, l’étoile alpha de la constellation du Cygne. Noté dans le catalogue en 1959 par l’astronome Stewart Sharpless (comme SH2-115) la nébuleuse ,d’émission faible, mais charmante, se trouve le long du bord de l’un des nuages ​​moléculaires géants de l’extérieur de la Voie Lactée, à environ 7.500 années-lumière.

Un «trou» à la surface du Soleil perturbe nos portables

Trou coronal à la surface du Soleil en mai 2013, NASA

Un trou coronal a été observé dans la zone atmosphérique du Soleil selon un service de la NASA…

Sur la vidéo du Solar Dynamics Observator, qui dépend de la NASA, on dirait un trou. Un trou béant dans le Soleil. En réalité, il s’agit d’un trou coronal, c’est-à-dire une zone «froide» dans l’atmosphère de l’étoile.

Mis à part l’aspect esthétique sur les vidéos à rayons X, les trous coronaires provoquent une perte de matière du Soleil, et donc des vents solaires très puissants dont les courants de particules voyagent à travers le système solaire et viennent frapper notre Terre.

Black-out de la 4G à prévoir

La plupart du temps, ces vents de particules ne provoquent rien de plus que de jolies aurores boréales. Mais parfois, ces tempêtes électromagnétiques engendrent des coupures électriques et des perturbations dans les communications satellitaires.

La Nasa annonce, sans panique apparente, que ce gigantesque trou coronal pourrait être à l’origine de quelques black out, notamment en Europe de l’ouest, et de plusieurs  dysfonctionnements des GPS et téléphones portables dans les deux mois à venir.

Source: Yahoo.fr